Eglise de France

Gilets jaunes,
l’archevêque de Paris appelle au dialogue

https://i0.wp.com/notredamedeclermont.fr/wp-content/uploads/2018/12/Mgr-Aupetit.png?w=1003

Touché par les manifestations des « gilets jaunes » Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a publié, mercredi le 5 décembre, un message sur la crise des gilets jaunes intitulé « L’urgence de la fraternité » dans lequel il dénonce l’individualisme.

Touché par les manifestations des “gilets jaunes”, Mgr Michel Aupetit prône le dialogue et dénonce l'importance de “l'individualisme” et du « chacun pour soi » qui vient la valeur absolue au détriment du bien commun et des plus faibles.

L’Eglise catholique se sent concernée par le mouvement des « gilets jaunes ». Pour preuve, l’Archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, a pris la parole et commenté les événements dans une lettre publiée sur le site du diocèse. Selon lui, les manifestations montrent « une souffrance importante d’une grande partie de nos concitoyens, qui génère la colère quand elle ne semble pas entendue et une frustration devant ce qui peut être pris pour de l’arrogance ».

Les valeurs de la République « détournées par des réseaux d’influence »

Affirmant qu’il comprend la « peine » de ceux qui se rassemblement pacifiquement, l’Archevêque de Paris condamne la « violence scandaleuse » des casseurs. Pour Mgr Aupetit la France « souffre d’une incompréhension généralisée » et il dénonce l’importance de « l’individualisme » qui « devient la valeur absolue au détriment du bien commun qui se construit sur l’attention aux autres et en particulier aux plus faibles ». « Les valeurs de la République que sont la liberté et l’égalité sont parfois détournées par des réseaux d’influence qui réclament des droits nouveaux sans égard pour les plus vulnérables », conclut Mgr Aupetit. 

Comment faire pour sortir de la crise ? L’Archevêque prône le dialogue, qui permettrait aux différentes personnes impliquées de «sortir de leurs certitudes ». S’adressant plus précisément aux chrétiens, il leur demande de prier et « d’être ce qu’ils sont appelés à être au nom du Christ : des artisans de paix ». Pour Michel Aupetit, la société doit se reconstruire sous l’égide de la fraternité. « La conscience de Dieu le Père qui nous apprend à nous ‘aimer les uns les autres’ a façonné l’âme de la France. L’oubli de Dieu nous laisse déboussolés et enfermés dans l’individualisme et le chacun pour soi », conclut-il. 

Église de France : lutte contre la pédophilie

Lutte contre la pédophilie :
une commission indépendante
et de nouvelles mesures pour l’Église de France

Logo CEF

Cette Assemblée plénière des évêques de France a été marquée par l’accueil et l’écoute de personnes victimes d’actes de pédophilie, samedi 3 novembre dernier. Cet événement s’inscrivait dans la suite de plusieurs années de travail et de réflexions sur les mesures à mettre encore en œuvre dans la lutte contre la pédophilie. Cette rencontre entre les personnes victimes et les évêques a permis de confirmer pour nous tous, personnes victimes et évêques, la nécessité de travailler mieux ensemble à cette lutte.

Dans la suite des travaux entamés avant cette Assemblée et dans l’élan donné par la rencontre de samedi avec les personnes victimes, les évêques de France ont décidé la mise en place d’une commission indépendante pour faire la lumière sur les abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise catholique depuis 1950, pour comprendre les raisons qui ont favorisé la manière dont ont été traitées ces affaires et pour faire des préconisations. Cette commission devra aussi évaluer les mesures prises par la Conférence des évêques de France depuis les années 2000.
Elle rendra public un rapport d’ici 18 mois à 2 ans.
Dans les jours qui viennent, des précisions seront apportées sur cette commission indépendante et notamment sera annoncé le nom de la personnalité qui aura la charge de la mettre en place, d’en nommer les membres et d’en préciser le périmètre.

Par ailleurs, en plus de cette décision, les évêques de France ont voulu entreprendre des démarches propres dans le cadre de cette lutte contre la pédophilie. Ils veulent tout particulièrement associer les personnes victimes dans la mise en œuvre des décisions suivantes qui sont liées les unes aux autres. Ils souhaitent également travailler avec des personnalités de la société civile sur ces sujets. Ces décisions vont donner lieu à la mise en œuvre des chantiers qui devront aboutir à l’Assemblée plénière du printemps 2019 :

–      Ils souhaitent réaliser un travail de mémoire en recueillant les récits des personnes victimes afin de pouvoir mieux comprendre les raisons qui ont amené à ces actes. Dans une relation directe avec les personnes victimes qui le voudront bien, chaque évêque sera amené à prendre ou reprendre contact pour expliquer et initier ce travail.

–      Au titre de ce travail de mémoire, un rapport précis sur l’état de la lutte contre la pédophilie sera publié régulièrement dans la suite des rapports publiés par la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie.

Les évêques souhaitent travailler avec les victimes pour voir comment permettre que notre histoire n’oublie pas ces actes qui ont marqué à vie trop de personnes.

–      Les évêques veulent, par ailleurs, accentuer le travail de prévention. Ils souscriront aux programmes spécifiques qui pourront être proposés dans le cadre de cette prévention. Toujours avec les personnes victimes, ils travailleront à la mise en place d’actions de sensibilisation et de prévention dans tous les lieux d’Église susceptibles de les vivre et particulièrement les lieux de proximité (en paroisse par exemple).

–      Les évêques souhaitent proposer un geste financier aux personnes victimes.

–      Enfin, à l’égard des prêtres ayant été auteurs d’actes de pédophilie ou de prêtres présentant des fragilités, les évêques souhaitent mettre en place des mesures spécifiques d’accueil et d’accompagnement.

                                                          Le 7 novembre 2018

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

30.12 | 09:22

Merci à chacun(e). Juste pour information : j'ai écrit en 3 commentaires car l'espace imparti pour le commentaire est limité à un nombre de caractères.

...
30.12 | 09:19

oui quelques modifications : le groupe de prière n'a plus lieu le mercredi à l'église de Pluduno mais le JEUDI SOIR à 20h00 (heure d'hiver) à l'oratoire EMAUS

...
30.12 | 09:16

Bonjour,
merci pour toutes ces informations.
Mais pour ce dernier passage sur "Une Eglise qui célèbre et qui prie, n'y a-t-il pas quelques modifications à appor

...
12.12 | 01:55

Pour ceux qui ne peuvent pas partir au panama, une version plus locale existe en bretagne, à St Pern, sur le dernier WE de Janvier : http://jmj.aumonerie.fr

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE