Conférences - Réunions - Pèlerinages

Toutes infos en cliquant sur ce lien :

https://bit.ly/2mpRsEo

 

La Conférence des évêques de France envoie une délégation
de 8 jeunes à Rome pour la clôture du synode

 

Pères synodaux français, synode sur les jeunes

 

Au terme de trois semaines de travail, le synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel prendra fin ce dimanche 28 octobre par une messe présidée par le Pape François en la basilique Saint-Pierre de Rome.

 

À cette occasion, huit jeunes français issus de la pastorale étudiante, du monde des jeunes professionnels, du scoutisme, des apprentis d’Auteuil et de l’Arche se rendront à Rome. Par ce voyage, ils pourront manifester leur communion au Saint-Père, partager et prier avec les pères synodaux, se préparer à la réception et à la diffusion des orientations qui se dégageront du synode.

 

Un des temps forts de ce week-end de clôture aura lieu le samedi 27 octobre en l’église Saint-Louis-des-français à 20h autour des quatre pères synodaux français (Mgr Laurent Percerou, évêque de Moulins, Mgr Bertrand Lacombe, évêque auxiliaire de Bordeaux, Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon et Mgr David Macaire, archevêque de Fort-de-France), de Mgr Philippe Bordeyne, recteur de l’Institut catholique de Paris et expert au synode, ainsi que de Sr Nathalie Becquart, auditrice, et de frère Aloïs de Taizé, invité spécial du Pape.

 

S’y associeront tous les jeunes français présents à Rome à l’occasion de la clôture du synode, notamment des pèlerins des diocèses d’Albi, Lyon, Marseille, Nanterre, Troyes et Versailles, ainsi que des jeunes venant de différentes communautés.

 

Publié le 25 octobre 2018

 

JMJ de Panama 2019 du 22 au 27 janvier
Les JMJ de Panama, en janvier 2019, se préparent déjà ! A cinq mois des Journées Mondiales de la Jeunesses à Panama, qui se déroulera du 22 au 27 janvier, les diocèses français et étrangers se préparent à vivre un temps-fort inoubliable pour les jeunes âgés de 18 à 30 ans. Zoom sur la préparation en Bretagne ! Hymne des JMJ Panama 2019 « À sept mois du début des Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama, le nombre de pèlerins et de bénévoles inscrits semble indiquer que ce sera des JMJ de « l’Amérique latine et des périphéries ». Les données fournies au cours de la deuxième réunion préparatoire ont révélé que sur les 160.000 pèlerins inscrits à la phase 1, 62% proviennent des pays de l’Amérique latine, dont les plus grandes délégations proviennent du Mexique, de la Colombie, du Brésil, de l’Argentine et du Costa Rica. » Le Pape confirme sa venue Le Saint-Siège a annoncé le 9 juillet, que le Pape François a accepté l’invitation du Gouvernement et des Évêques panaméens, et visitera ce pays d’Amérique Centrale, du 23 au 27 janvier 2019, à l’occasion des XXXIV Journées Mondiales de la Jeunesse. « Cette annonce procure une immense joie a l’ensemble de l’organisation des JMJ, et nous sommes encouragés par la certitude que « Pierre » va venir officiellement au Panama et que ce sera le Pape François », a déclaré Mgr. José Domingo Ulloa Mendieta, archevêque de Panama et président du Comité d’Organisation Local des JMJ. Durant la dernière visite ad limina des évêques panaméens au Vatican, en avril 2017, ces derniers avait demandé au Pape François s’il confirmerait sa présence aux JMJ de Panama, le Saint-Père a répondu en souriant : “Ne vous inquiétez pas, Pierre ira”. La Bretagne répond présent Une délégation de la Bretagne partira aux JMJ à Pana, délégation pilotée par l’association Silo appartenant au diocèse de Rennes. Le départ est prévu le 17 janvier pour un retour le 30 janvier. Le groupe formé des quatre diocèses bretons ira rencontrer les Panaméens dans le diocèse de Santiago de Veraguas qui attendent déjà les jeunes à bras ouverts! Tu as entre 18 et 30 ans et tu désires participer ? Inscris-toi vite ! https://silo.asso.fr/rassemblements/jmj-panama-2019/infos-pratiques/
Synode des jeunes.
 
Ce synode sur les jeunes, qui devrait correspondre aux souhaits du pape, verra émerger des questions franches et peut être dérangeantes

15 mars 2012 : Sophie de VILLENEUVE, rédactrice en chef des Cahiers de CROIRE. Bayard Presse, Montrouge, France

"Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel" est le thème du synode des évêques, convoqué par le pape François du 3 au 28 octobre 2018. Un synode d’un genre nouveau où la concertation sera de mise. Ils seront 267 "pères synodaux", 23 experts et 34 jeunes âgés de 18 à 29 ans, écoutés par 49 auditeurs. Réunis en mars pour le préparer, 300 jeunes avaient écrit que "l’Eglise doit continuer à prôner la tolérance zéro en matière d’abus sexuels" si elle veut "augmenter sa crédibilité auprès des jeunes du monde entier". Ils demandaient aussi une transparence et la capacité "d’admettre ses fautes passées et présentes". Ce synode inédit, qui devrait correspondre aux souhaits du pape, verra émerger des questions franches et peut être dérangeantes : la place des femmes, l’homosexualité, la question du genre. Mais François a toujours encouragé les jeunes à mettre la "pagaille". Il désire que ce synode se distingue par "une vraie écoute" et par "la disponibilité à changer quelque chose, à marcher ensemble, à partager les rêves". Sera-t-il entendu ? Pourquoi ne pas y croire ?