Vidéos de pape François

Qu’est-ce que le Réseau Mondial de Prière du Pape ?

Le Réseau Mondial de Prière du Pape est au service des défis de l’humanité et de la mission de l’Église, qui s’expriment dans les intentions de prière du Pape. C’est un service ecclésial du Saint-Siège confié à la Compagnie de Jésus.

Un réseau ecclésial de prière.
Nous invitons à prier et à se mobiliser pour les défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise exprimés par le Saint-Père. Ces intentions de prière de l’Eglise Universelle sont des clés pour notre prière et pour notre mission.

Une mission de compassion pour le monde.
Nous invitons à être apôtres dans la vie quotidienne, à travers un chemin spirituel appelé « Chemin du coeur », qui nous transforme en profondeur pour servir la mission de l’Eglise. La spiritualité du Coeur de Jésus est notre fondement.

Pape François, Angélus du 8 janvier 2017

L’Apostolat de la Prière a été fondé en 1844 en France. En 1879 il a reçu ses premiers statuts, approuvés par le Pape Pie IX, revus et approuvés par le Pape Léon XIII en 1896. Celui-ci a lié ce réseau de prière directement au Saint-Siège et l’a confié à la Compagnie de Jésus. En 1951 Pie XII a approuvé de nouveaux statuts. Le Pape François, en juillet 2016, a nommé le P. Frédéric Fornos SJ directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape – MEJ. A cette occasion, il a demandé que désormais la nomination des directeurs nationaux soit approuvée par les Conférences Episcopales.

De nouveau statuts ont été approuvés par le Pape François en mars 2018 et le Réseau Mondial de Prière du Pape a été constitué Œuvre Pontificale, avec son siège dans la Cité du Vatican.

En quelques chiffres

Réseau Mondial de Prière du Pape – 98 pays – 35 millions de catholiques
Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ) – 56 pays – notre branche jeunesse, avec 1,6 millions d’enfants et de jeunes (5-25 ans)

Le pape François dénonce la dure condition des gens de mer
À l’occasion du centenaire de l’Apostolat de la Mer/Stella Maris, la nouvelle Vidéo du Pape se focalise sur la vie des marins, des pêcheurs et de leurs familles, marquées par nombre de difficultés et de défis. (Cité du Vatican, le 4 août 2020) – La Vidéo du Pape d’août vient de paraître, faisant connaître l’intention de prière que le Saint-Père confie à toute l’Église catholique, à travers le Réseau Mondial de Prière du Pape (incluant le Mouvement Eucharistique des Jeunes – MEJ). Le Saint-Père s’adresse tout particulièrement à « tous ceux qui travaillent et vivent de la mer » et nous demande de prier pour eux et pour leurs familles. Ces dernières années, divers rapports parus dans les médias internationaux ont révélé les conditions de travail difficiles qui existent dans l’industrie maritime[1]. Le livre Fishers and Plunderers (pêcheurs et pilleurs) – Vol, esclavage et violence en mer (2015) a révélé que les pêcheurs et les marins exercent le métier le plus dangereux au monde et sont particulièrement vulnérables à l’exploitation et aux abus. Dans des cas extrêmes, ils sont victimes de la traite et vivent dans des conditions proches de l’esclavage. L’Agence Européenne pour la Sécurité Maritime a indiqué dans un rapport qu’entre 2011 et 2020, 745 décès de marins et près de 9 000 blessés étaient à déplorer, entre autres statistiques tragiques enregistrées dans ce secteur.

POUR APPRONDIR

Le pape François dénonce la dure condition des gens de mer

À l’occasion du centenaire de l’Apostolat de la Mer/Stella Maris, la nouvelle la vidéo du Pape se focalise sur la vie des marins, des pêcheurs et de leurs familles, marquées par nombre de difficultés et de défis.

(Cité du Vatican, le 4 août 2020) – La vidéo du Pape d’août vient de paraître, faisant connaître l’intention de prière que le Saint-Père confie à toute l’Église catholique, à travers le Résau Mondial de Prière Pape (incluant le Mouvement Eucharistique des Jeunes – MEJ). Le Saint-Père s’adresse tout particulièrement à « tous ceux qui travaillent et vivent de la mer » et nous demande de prier pour eux et pour leurs familles. Ces dernières années, divers rapports parus dans les médias internationaux ont révélé les conditions de travail difficiles qui existent dans l’industrie maritime.  Le livre Fishers and Plunderers (pêcheurs et pilleurs) – Vol, esclavage et violence en mer (2015) a révélé que les pêcheurs et les marins exercent le métier le plus dangereux au monde et sont particulièrement vulnérables à l’exploitation et aux abus. Dans des cas extrêmes, ils sont victimes de la traite et vivent dans des conditions proches de l’esclavage. L’Agence Européenne pour la Sécurité Maritime a indiqué dans un rapport qu’entre 2011 et 2020, 745 décès de marins et près de 9 000 blessés étaient à déplorer, entre autres statistiques tragiques enregistrées dans ce secteur.

La préoccupation du Pape pour les défis auxquels les marins et leurs familles sont confrontés chaque jour va de « l’abandon dans des ports lointains » au « travail forcé » en passant par « la pêche industrielle et la pollution ». Grâce aux images d’impact fournies par Environmental Justice Foundation (EJF), on peut se rendre compte des défis auxquels les marins et leurs familles sont confrontés chaque jour. Le Saint-Père insiste également, au milieu de cette situation alarmante, que « sans les marins, de nombreuses régions du monde souffriraient de la faim”. En effet, plus de trois milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine et côtière pour leur subsistance, sans compter que la pêche marine emploie directement ou indirectement plus de 200 millions de personnes.

Cette vidéo a été réalisée en collaboration avec l’Apostolat de la Mer/Stella Maris, qui fêtera son centenaire en octobre. Cette organisation promeut la pastorale des gens de la mer et soutient les efforts des fidèles appelés à témoigner dans ce milieu par leur vie chrétienne. Le père Bruno Ciceri, directeur international de l’Apostolat de la Mer/Stella Maris, auprès du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral, observe: « Depuis la déclaration de la pandémie par l’Organisation Mondiale de la Santé, il est clair que la vie des marins, des pêcheurs et de leurs familles a été significativement affectée. Alors que la situation continue d’évoluer, nos aumôniers et nos bénévoles s’efforcent de répondre aux besoins des marins et de veiller à ce qu’ils ne soient pas maltraités pour avoir servi les autres pendant la pandémie. »

Le père Frédéric Fornos S.J., directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape a déclaré pour sa part : « Nous savons que les personnes qui appartiennent au monde de la mer sont très exposées. Et cette année, non seulement du fait des adversités propres à leur travail mais aussi aux difficultés générées par la pandémie : l’éloignement de la famille parce qu’elles ne peuvent pas débarquer, la peur de la contagion et l’incertitude du travail à l’avenir. C’est ce que le Pape François a rappelé en juin dans un message vidéo où il les a remerciés et réconfortés : « Sachez que vous n’êtes pas seuls et que l’on ne vous oublie pas. Votre travail en mer vous sépare souvent des autres, mais vous êtes proches de moi dans mes pensées et mes prières ». Le Pape nous invite à prier pendant tout le mois d’août – ce qui signifie porter dans nos cœurs et valoriser tous ceux qui travaillent et vivent de la mer – pour tous leurs sacrifices et pour leur grande contribution « à la grande famille humaine en nourriture et autres nécessités ».

La vidéo du Pape réalisée à l’occasion du centenaire de l’Apostolat de la Mer, nous aide à prier et à vivre la mission que le Pape nous confie ce mois-ci en nous rapprochant de « tous ceux qui travaillent et vivent de la mer, y compris les marins, les pêcheurs et leurs familles ».

Prier pour nos familles
Dans une nouvelle Vidéo du Pape, le Saint-Père insiste sur les moments difficiles que traversent les familles aujourd’hui, marquées par le stress d’un monde en crise, et demande qu’elles soient “accompagnées avec amour, respect et conseil”. La famille a besoin d’être protégée. Les dangers auxquels elle est confrontée sont nombreux : rythme de vie actuel, stress… Les parents oublient parfois de jouer avec leurs enfants. L’Eglise doit encourager les familles et être à leur côté afin qu’elles découvrent des chemins leur permettant de surmonter toutes ces difficultés. Prions pour que les familles d’aujourd’hui soient accompagnées avec amour, respect et conseil. Et, de manière particulière, pour qu’elles soient protégées par les états.

                    Prier pour nos familles
Pour approfondir

Les réalités familiales aujourd’hui sont différentes d’avant. Immergées dans une culture où le temps est compté, où l’excès de travail empêche parfois de créer un espace de coexistence et où la connexion numérique déplace, dans certains cas, les liens affectifs, de nombreuses familles se sentent seules et souffrent en silence. En ces temps de crise, où nous continuons à voir les conséquences socio-économiques de la pandémie – comme la perte d’un emploi ou la difficulté de payer un logement – il devient encore plus évident que ni les individus ni la société ne peuvent se passer des familles. C’est pourquoi les États doivent promouvoir des politiques qui les entourent et les protègent.

La Vidéo du Pape ce mois-ci souligne que la famille « est confrontée à de nombreux dangers ». Il ajoute également les questions fondamentales qui touchent à la vie quotidienne : « Les parents oublient parfois de jouer avec leurs enfants ». C’est pourquoi François insiste sur la nécessité pour l’Eglise « d’encourager les familles et d’être à leur côté afin qu’elles découvrent des chemins leur permettant de surmonter toutes ces difficultés. »

P. Frédéric Fornos S.J., directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape fait observer : « Nous savons que dans de nombreuses régions du monde, les effets de la pandémie se font encore sentir. De nombreuses familles sont dans le besoin et dans l’incertitude quant à leur emploi actuel et futur. Face à tous les maux et maladies de notre monde, comment ces familles sont-elles accompagnées ? Le Pape rappelle que « la famille est le fondement de la société et la structure la plus adéquate pour garantir aux personnes le bien intégral nécessaire à leur développement permanent ». Dans son dernier appel aux États pour qu’ils les protègent, il souligne une fois de plus que la famille n’est pas seulement une affaire privée, mais un fait de société. En cette période, les familles ont besoin d’être soutenues, affermies, « accompagnées avec amour, respect et conseil ». Prier pour cette intention nous pousse à nous rendre proche au service de nos familles, en soutenant les associations qui les aident à faire face à leurs défis, car la prière véritable s’incarne dans nos vies. En ce mois de juillet, consacrons chaque jour du temps libre à nos familles ; chacun sait concrètement ce que cela veut dire ».

Prier pour que ceux qui souffrent trouvent des chemins de vie
Dans la Vidéo du Pape du mois de juin, relayant l’intention de prière mensuelle du Saint-Père, la compassion et la tendresse sont mises en avant: François demande de prier pour tous ceux qui traversent des difficultés, afin qu’ils puissent trouver des chemins de vie dans le Cœur de Jésus. “De nombreuses personnes souffrent à cause des graves difficultés qu’elles traversent. Nous pouvons les aider en les accompagnant sur un chemin plein de compassion qui transforme la vie des personnes et qui les rapproche du Cœur du Christ, qui nous accueille tous dans la révolution de la tendresse. Prions pour que ceux qui souffrent trouvent des chemins de vie en se laissant toucher par le Cœur de Jésus.”

Prier pour que ceux qui souffrent
trouvent des chemins de vie

 Pour approfondir

 Là où il y a de la douleur, là où il y a de la souffrance, là où il y a des épreuves, le Cœur de Jésus est là. Personne n’est seul. Le message du pape François nous rappelle qu’il existe un chemin pour aider quiconque en a besoin. Un chemin pour se connecter avec le Cœur de Jésus, avec son style et ses gestes, et qui conduit à incarner dans la vie une mission de compassion pour le monde. Il nous exhorte à nous approcher de ce chemin du cœur car il est capable d’accueillir « tout le monde dans la révolution de la tendresse ».

 La dévotion au Cœur de Jésus a une longue histoire. Du « cœur transpercé de Jésus » dans l’Évangile de Saint-Jean – interprété dans la mystique médiévale comme la blessure qui manifeste la profondeur de son amour – en passant par les révélations à Sainte Marguerite-Marie Alacoque au XVIIe siècle et le culte ultérieur du Sacré-Cœur au XIXe siècle, jusqu’à la Divine Miséricorde avec Sainte Faustine Kowalska au début du XXe siècle. Le pape Pie XII a même écrit une encyclique sur le Sacré-Cœur, Haurietes aquas (1956). Tout au long de l’histoire, il y a eu diverses inculturations de cette dévotion, sous diverses formes et langages, mais toujours pour que le Père nous révèle dans toute sa profondeur le mystère de Son Amour à travers un symbole privilégié : le cœur vivant de Son Fils Ressuscité. Car « le Cœur du Christ est le centre de la miséricorde », dit François.

 Cette année, nous célébrons le centenaire de Marguerite-Marie Alacoque, canonisée le 13 mai 1920 par le pape Benoît XV. C’est avec l’aide du père Claude La Colombière, jésuite, qu’elle a fait connaître le message que le Seigneur ressuscité lui a révélé sur la profondeur de sa miséricorde. En 1688, six ans après La Colombière, Sœur Marguerite-Marie a une vision finale dans laquelle, à travers la Vierge Marie, le Seigneur confiait aux Sœurs de la Visitation et aux Pères de la Compagnie de Jésus la tâche de transmettre à tous l’expérience et la compréhension du mystère du Sacré-Cœur. Deux cents ans plus tard, la Compagnie de Jésus a officiellement accepté cette « mission agréable » (munus suavissimum), par le décret 46 de la 23e Congrégation générale (1883) et l’a confiée à l’Apostolat de la prière, aujourd’hui Réseau Mondial de Prière du Pape.

 Le père Frédéric Fornos S.J., directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape souligne que la dévotion au Cœur de Jésus dispose à une mission de compassion pour le monde et est le fondement de toute mission : « Le disciple que Jésus aimait le plus, celui qui connaissait le mieux le Cœur de Jésus, penché vers lui (Jn 13, 23), a aussi été le premier à reconnaître Jésus ressuscité sur le rivage du lac de Galilée (Jn 21, 7). Plus on est proche du Cœur de Jésus, plus on perçoit ses joies et ses souffrances pour les hommes, les femmes et les enfants de ce monde ; et on reconnaît sa présence aujourd’hui comme hier, à l’œuvre dans le monde. Plus nous sommes proches du Cœur de Jésus, moins nous sommes indifférents à ce qui nous entoure, mais désireux de nous engager avec Jésus-Christ au cœur du monde, au service de sa mission de compassion ». Le père Pedro Arrupe S.J. a vu l’essence de la dévotion au Cœur de Jésus dans l’unité de l’amour de Dieu et du prochain, et c’est ce qu’il a voulu vivre : « Notre manière d’agir est ta manière d’agir », disait-il.

Cette Vidéo du Pape nous appelle ainsi à parcourir un chemin plein de compassion qui peut transformer notre vie et celle de notre prochain, en vue de nous rapprocher du Cœur de Jésus.

 Qu’est-ce que le Réseau Mondial de Prière du Pape ?

 Le Réseau Mondial de Prière du Pape est au service des défis de l’humanité et de la mission de l’Église, qui s’expriment dans les intentions de prière du Pape. C’est un service ecclésial du Saint-Siège confié à la Compagnie de Jésus.

 Un réseau ecclésial de prière.
Nous invitons à prier et à se mobiliser pour les défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise exprimés par le Saint-Père. Ces intentions de prière de l’Eglise Universelle sont des clés pour notre prière et pour notre mission.

 Une mission de compassion pour le monde.
Nous invitons à être apôtres dans la vie quotidienne, à travers un chemin spirituel appelé « Chemin du coeur », qui nous transforme en profondeur pour servir la mission de l’Eglise. La spiritualité du Coeur de Jésus est notre fondement.

 « Je voudrais vous inviter à vous unir au Réseau Mondial de Prière du Pape qui diffuse, notamment à travers les réseaux sociaux, les intentions de prière que je propose chaque mois à toute l’Église. De cette façon, on poursuit l’Apostolat de la Prière et on fait croître la communion »

 Pape François, Angélus du 8 janvier 2017

 

En mai, le Pape François invite à prier pour les diacres
Dans La Vidéo du Pape de mai, le Saint-Père met en avant une figure particulière du clergé, les diacres, et demande de prier pour qu'ils soient «un signe stimulant pour toute l'Église». «Les diacres ne sont pas des prêtres en second. Ils font partie du clergé et vivent leur vocation en famille et avec la famille. Ils sont consacrés au service des pauvres qui portent sur eux le visage du Christ souffrant. Ils sont les gardiens du service dans l’Eglise. Prions pour que les diacres, fidèles à leur charisme au service de la Parole et des pauvres, soient un signe stimulant pour toute l’Église». L’intention de ce mois de mai porte sur les diacres, ces «gardiens du service dans l'Église» et du renouveau de l’apostolat dans le monde d'aujourd'hui. Le Pape François nous exhorte à prier pour eux, afin qu'ils «soient un signe stimulant pour toute l'Église».
Prier pour les personnes souffrant d'addictions
En avril, le Pape invite à prier pour les personnes souffrant d’addictions Dans «La Vidéo du Pape» du mois d’avril, le Saint-Père attire l'attention sur les addictions qui touchent la société actuelle et demande que l'on prie pour que les personnes soient libérées des souffrances qu’elles entraînent. En ces temps de grande inquiétude face à la pandémie mondiale, le pape François n'oublie pas les problématiques d’autres personnes dans la souffrance et demande de prier pour elles. Le «drame des addictions» n'inclut pas seulement la dépendance aux drogues, à l'alcool et au tabac, qui restent les causes les plus fréquentes de dépendance dans la société. Aujourd'hui, ce drame prend diverses formes nouvelles : selon l'Organisation Mondiale de la Santé, l'utilisation croissante d'internet, des ordinateurs, des smartphones et d'autres appareils électroniques au cours des dernières décennies amène des avantages évidents et considérables pour les utilisateurs et les sociétés, mais aussi à des cas documentés d'utilisation excessive pouvant aller jusqu’à diverses dépendances ayant des conséquences négatives sur la santé. Elles concernent les jeux et paris compulsifs, la pornographie, l'utilisation excessive des jeux vidéo et la présence quasi constante sur les plateformes numériques. L'utilisation excessive des plateformes affecte grandement la qualité des relations quotidiennes avec les proches. Voici l’intention formulée par le Pape François: Vous avez sans doute entendu parler du drame de l’addiction. Et… avez-vous pensé aussi à l’addiction au jeu, à la pornographie, à internet…et aux risques de l’espace virtuel? Fondés sur l’«Évangile de la Miséricorde», nous pouvons soulager, soigner et guérir les souffrances liées aux nouvelles addictions. Prions pour que toutes les personnes sous l’emprise d’addictions puissent être bien aidées et accompagnées.
LA VIDÉO DU PAPE EN TEMPS DE CORONAVIRUS
L'INTENTION DE PRIÈRE DU PAPE ------ « Prions tous ensemble pour les malades, pour les personnes qui souffrent. Sous Ta protection nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu. N’ignore pas nos supplications, nous qui sommes dans l’épreuve, et libère-nous de tout danger, O Vierge glorieuse et bénie. Je remercie tous les chrétiens, tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté qui prient pour ce moment, tous unis, quelle que soit la tradition religieuse à laquelle ils appartiennent. »

Prions avec le pape François

Contexte Covid-19

Notre Père avec le pape François

Cliquez sur le lien ci-dessus pour lancer la vidéo

Le pape a voulu partager un message de prière particulier dans une édition spéciale de La Vidéo du Pape, initiative mensuelle du Réseau Mondial de Prière du Pape. Dans un contexte marqué par la pandémie mondiale, le pape s’est exprimé mercredi dernier, le 11 mars, pour remercier tous ceux qui prient dans ces moments difficiles, quelle que soit leur tradition religieuse. En mettant l’accent sur les malades et ceux qui souffrent le plus, il a demandé que nous prions tous la Vierge Marie, avec cette prière du IIIe siècle, “Sous l’abri de ta miséricorde”.

Le pape François vit avec foi et prière ces moments difficiles pour l’Italie et le monde. Le troisième dimanche de Carême, il a prié devant l’icône du Salus Populi Romani pour souligner sa proximité avec ceux qui souffrent et implorer la protection spéciale de la Sainte Vierge Marie. Ensuite, en allant en pèlerinage, à pied dans les rues de Rome, il a prié pour que cesse la pandémie qui frappe le monde devant le crucifix qui avait été porté en procession en 1522 pour mettre fin à la peste à Rome. Ces jours-ci il a également imploré la guérison de tant de personnes malades, rappelant les nombreuses victimes et demandant pour leurs familles et amis, afin qu’ils trouvent réconfort et paix.

Dans ce message spécial et universel, que le pape François partage à travers La Vidéo du Pape, il remercie également “tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté qui prient pour ce moment, tous unis, quelle que soit la tradition religieuse à laquelle ils appartiennent”.

Cette invitation à prier peut être suivie sous le hashtag #PrayForTheWorld.

La traite des personnes humaines
Prier pour l’accueil généreux des victimes de la traite des personnes, de la prostitution forcée et de la violence. Il y a des sujets sur lesquels il faut prendre parti, comme la traite des personnes. On ne peut pas être neutre, si tu ne t’y opposes pas, si tu ne fais pas quelque chose pour t’y opposer, tu contribues à ce que cette terrible injustice continue d’exister. Ouvre les yeux sur la réalité. Ouvre ton cœur aux victimes. ” “Bien que nous tentions de l’ignorer, l’esclavage n’est pas quelque chose d’une autre époque. Face à cette réalité tragique, personne ne peut se laver les mains sans être, d’une certaine manière, complice de ce crime contre l’humanité. Nous ne pouvons pas ignorer que l’esclavage existe dans le monde, autant ou peut-être plus qu’auparavant. Prions pour l’accueil généreux des victimes de la traite des personnes, de la prostitution forcée et de la violence.
Janvier 2020 Pape François invite à promouvoir la paix dans le monde
En ce mois de janvier, le pape François invite les chrétiens, les autres croyants et les hommes et femmes de bonne volonté à promouvoir un monde de justice et de paix. « Notre foi nous conduit à répandre les valeurs de paix, de coexistence, en faveur du bien commun ». Quelques jours après la Journée mondiale pour la Paix le 1er janvier dernier, le pape François exhorte tous les catholiques à prier pour la paix dans le monde. Pour cela, « la réconciliation et la fraternité entre tous les croyants ainsi qu’entre toutes les personnes de bonne volonté » sont essentielles. Selon lui, au milieu d’un monde divisé et fragmenté, « notre foi nous conduit à répandre les valeurs de paix, de coexistence, en faveur du bien commun ».
Le Pape François appelle à prier pour faire de l’avenir des enfants une priorité
«CHAQUE ENFANT QUI SOUFFRE EST UN CRI QUI MONTE VERS DIEU » .... | .... Dans La Vidéo du Pape de décembre, le Saint-Père attire l’attention sur les plus jeunes, les enfants afin que, dans tous les pays du monde, des mesures soient prises pour faire de leur avenir une priorité

Faire de l'avenir des enfants une priorité !

Pape François :« Chaque enfant qui souffre
est un cri qui monte vers Dieu »

En décembre, La Vidéo du Pape évoque les nombreux enfants, filles et garçons, dont l’avenir est actuellement incertain, en particulier ceux qui souffrent pour différents motifs. Le Pape François insiste sur le fait que : « chaque enfant marginalisé, chaque enfant maltraité, chaque enfant abandonné, chaque enfant sans école, sans soins médicaux, est un cri qui monte vers Dieu ».

La demande du Pape s’inscrit dans un contexte qui exige des mesures en faveur des enfants. Selon les rapports sur la situation des enfants dans le monde de 2016 et de 2017, les enfants représentent près de la moitié des 900 millions de personnes qui survivent avec moins de deux dollars par jour. En 2014, près de 160 millions d’entre eux présentaient d’ailleurs des retards dans leur croissance. En termes de scolarisation, malgré les progrès enregistrés en matière d’inscription, on estime à 124 millions le nombre d’enfants qui ne fréquentent pas l’école, un facteur aggravé par les conflits armés de plus en plus longs. Malheureusement, près de 250 millions de jeunes vivent dans des pays ou des régions touchées par des conflits armés. Ces conditions sociales, économiques et guerrières entravent leur développement normal et la recherche d’un avenir meilleur.

Le P. Frédéric Fornos, directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape (qui comprend le Mouvement Eucharistique des Jeunes), souligne que l’invitation du Saint-Père à prier pour que « tous les pays décident de prendre les mesures nécessaires pour faire de l’avenir des enfants une priorité » ne nous dédouane pas de travailler à cette fin dans notre vie quotidienne, chacun selon ses possibilités, et même à travers ce qui peut nous sembler évident.

Souvenons-nous des paroles du Pape François aux familles : « Dites-moi, Monsieur ou Madame… Est-ce que vous perdez du temps avec vos enfants ? Est-ce que vous jouez avec eux ? Eh bien, non, vous savez, quand je sors de chez moi le matin, dit tel homme, tout le monde dort encore et quand je reviens, ils sont couchés ».

Ce temps gratuit du père et de la mère avec les enfants, est très important : « perdre du temps » avec les enfants, jouer avec les enfants. (…) Chaque fois qu’un enfant est abandonné… on accomplit non seulement un acte d’injustice, mais on enregistre aussi l’échec de cette société ».

Dans La Vidéo du Pape, le Saint-Père précise que chacun de ces enfants « est le Christ, venu dans notre monde comme un enfant sans défense ». Les aider, leur éviter de souffrir et leur donner des opportunités est ce qui permet de ne pas couper leurs racines, de ne pas  assombrir leur avenir, parce que : « c’est le Christ qui nous regarde en chacun de ces enfants ».

Prions donc et agissons

« pour que tous les pays décident de prendre les mesures nécessaires pour faire de l’avenir des enfants une priorité, en particulier l’avenir des enfants aujourd’hui en souffrance ».

Car, comme le Pape François l’a rappelé à une autre occasion, « ils sont notre présent ».

                                   Source : Le Web Magasine prieraucoeurdumonde.net

La protection des océans
La protection des océans Les océans non seulement constituent la majeure partie de l’eau de la planète, mais aussi la majeure partie de la grande variété des êtres vivants, dont beaucoup sont menacés par différentes causes. La Création est un projet de l’amour de Dieu pour l’humanité. Notre solidarité avec la “maison commune” naît de notre foi. Prions ce mois-ci pour que les politiques, scientifiques et économistes travaillent ensemble pour la protection des mers et des océans.
Les familles, laboratoires d’humanisation
La Vidéo du Pape : en famille, on apprend des choses qui nous accompagnent toute la vie. En elles se forment nos valeurs. Et, surtout, elles sont le premier lieu où nous découvrons l’amour grâce à nos parents et à nos frères et sœurs, comme un reflet de l’amour de Dieu. Aimer et être aimés nous humanise, nous aide à reconnaître l’amour de Dieu. Jésus-Christ nous a révélé ce chemin. Vivons cet amour dans nos familles en nous unissant dans la prière. “ Quel monde désirons-nous léguer à l’avenir ? Léguons un monde avec des familles. Prenons soin des familles parce que ce sont de vraies écoles de demain, ce sont des espaces de liberté, ce sont des centres d’humanité. Et réservons en famille un lieu à part pour la prière, personnelle et communautaire. Prions pour que, par une vie de prière et d’amour, les familles deviennent toujours davantage des « laboratoires d’humanisation ».”. LES FAMILLES, LABORATOIRES D'HUMANISATION La Vidéo du Pape diffuse chaque mois les intentions de prière du Saint-Père pour les défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise.
L'intégrité de la Justice
Pape FRANÇOIS - Juillet 2019 - PRIONS POUR QUE CEUX QUI RENDENT LA JUSTICE TRAVAILLENT AVEC INTÉGRITÉ ET QUE L'INJUSTICE QUI TRAVERSE LE MONDE N'AIT PAS LE DERNIER MOT. Juillet 2019 Des décisions prises par les juges influent sur les droits et les biens des personnes. Leur indépendance doit les préserver du favoritisme, des pressions qui peuvent contaminer les décisions qu’ils doivent prendre. Les juges doivent suivre l’exemple de Jésus, qui ne négocie jamais la vérité.
Vidéo janvier 2019 - Les jeunes à l’école de Marie
Vous, les jeunes, vous avez en la Vierge Marie un motif de joie et une source d’inspiration. Profitez de la Journée mondiale de la jeunesse de Panama pour contempler le Christ avec Marie. Que chacun dans sa langue prie le rosaire pour la paix. Et demandez-lui la force de rêver et de travailler pour la paix. Prions pour les jeunes, spécialement ceux d’Amérique latine, pour qu’en suivant l’exemple de Marie ils répondent à l’appel du Seigneur pour communiquer au monde la joie de l’Évangile.
La famille, un trésor
Août 2018. La Vidéo du Pape : aucune famille n’est parfaite. L’amour est exigeant, bien qu’il n’y ait pas de plus grande joie. Il y a beaucoup de façons de se rapprocher de l’idéal de la famille chrétienne (cf. “Amoris laetitia” 32-57). Mais elles ont toutes en commun le respect de l’autre et l’amour durable, des valeurs qui les transforment en un trésor à protéger. « L’image d’un trésor me vient très souvent à l’esprit pour parler des familles. Le rythme actuel de la vie, le stress, la pression du travail mais aussi le manque d’attention des institutions peut les mettre en danger. C’est pourquoi elles ont besoin de l’aide des institutions publiques et des entreprises. Parler de leur importance ne suffit plus : il faut promouvoir des mesures concrètes et favoriser leur rôle dans la société par une bonne politique familiale. Demandons ensemble à Jésus que les décisions économiques et politiques protègent les familles comme trésor de l’humanité. » Si vous souhaitez voir d’autres vidéos du Pape, connectez-vous au site http://www.lavideodupape.org et http://www.prieraucoeurdumonde.net/ Avec la collaboration de Vatican Media (http://www.vaticannews.va/fr.html)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

29.06 | 11:02

Bonjour Monsieur Jean-Baptiste LUCAS?
Je vous ai adressé un message internet (courriel) sur votre boîte personnel.
SVP l'avez-vous bien reçu ?
Merci d'avance

...
18.02 | 11:33

Bonjour serais t-il possible d'avoir les date pour cette année pour batise une petite emma qui est née le 23 décembre 2019 on est de bourseul merci

...
18.01 | 10:24

Bonjour,
Je souhaiterais connaître les dates et lieux de baptême pour un enfant de moins de 2 ans en mai/juin 2020. Merci

...
06.01 | 13:30

Mon mari a changé radicalement vers moi, ne communique plus. Il me manque de respect et m'accuse faussement d'infidélité à cause de potins méchants ... mais je suis simplement stupéfait par les résultats du prêtre manuka qui a fait le charme de la réunion

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE