Parole de Mgr Moutel - Informations - Célébrations

La Maison du diocèse Portes ouvertes 2 septembre 2017
Façade et entrée
Le Cloître
La chapelle
Le chœur et l'autel

Parole de l'évêque

https://saintbrieuc-treguier.catholique.fr/maison-saint-yves/

https://www.facebook.com/diocese.saintbrieuc.treguier/

https://twitter.com/diocese22


JUILLET 2019

Un été de liberté, un été pour servir

 
En ce début d’été, j’ai été impressionné par ces jeunes qui m’ont confié leurs projets dans le cadre d’un service d’été : camp scout, MEJ, MRJC ou autres activités de la Pastorale des Jeunes. Ils vivent ainsi ce que nous avons entendu de l’apôtre Paul, le dimanche 30 juin, dans la liturgie : « Vous frères, vous avez été appelés à la liberté. Mais que cette liberté ne soit pas un prétexte pour votre égoïsme ; au contraire, mettez-vous, par amour, au service les uns des autres. »(Gal 5,13)

Pour ceux qui ont la chance de vraies vacances, l’été est bien un temps de liberté plus grande, plus détaché des contraintes d’horaire ou de vie professionnelle. C’est le temps des « premières fois » pour les plus jeunes : quitter la maison, dormir sous la tente, partir plus loin dans la famille, vivre un camp.

C’est le temps du don et du service pour ceux qui ont accepté une responsabilité d’encadrement de tous ces camps d’enfants et de jeunes. J’irai les visiter, au moins quelques-uns. Qu’ils soient sûrs que le temps donné n’est jamais perdu, que la vraie liberté, c’est de servir en se laissant conduire par l’Esprit Saint.
Christ.

+ Denis Moutel
 évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 
 RALENTIR

Au bout de deux ou trois jours de vacances, l’un de mes amis s’étire doucement du fond d’une chaise-longue en disant simplement : « je n’ai pas assez rien fait !». C’est une expression de contentement plutôt qu’une plainte, une forme de jubilation plus que de paresse. Ce serait donc un peu cela, les vacances : ne rien faire ?

Oui, à condition de ne pas oublier ceux pour qui le temps de l’été représente un surcroît d’activités : tous les professionnels de l’activité du tourisme dont nous saluons le travail et les qualités d’accueil sans parler des parents et grands-parents qui doivent veiller sur chacun dans une maison bien remplie. Ne rien faire ? Nous n’oublierons pas non plus ceux qui aimeraient bien faire un peu plus, tous ceux qui n’ont pas ou pas assez de travail.

Ne rien faire ? Pourquoi pas ? Mais peut-être s’agit-il de faire autre chose ou bien de faire les mêmes choses autrement : ralentir, souffler, découvrir, rencontrer, prendre son temps.

Alors soyez heureux de venir vous reposer en Argoat (la terre) et en Armor (la mer), vous tous qui venez nous visiter. Avec notre diocèse et les habitants des Côtes d’Armor, je vous souhaite la bienvenue. Sur les sentiers ou sur la plage, sur les marchés ou au jardin, ne manquez pas de vous reposer pour mieux faire et mieux être avec les autres.

Par votre participation active, vous enrichissez aussi la vie de nos communautés chrétiennes : venez apporter votre voix au chant de l’assemblée dominicale et votre présence priante à l’un des nombreux Pardons de l’été.

Entre le faire et l’être, nous voulons rencontrer le Seigneur : être avec lui pour mieux faire sa volonté, doucement, paisiblement, avec tous ceux qu’Il confie à notre attention.

+ Denis MOUTEL - évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~