La parole du pape François

Soudan : le pape exprime
sa préoccupation et sa douleur

Paroles au Regina Caeli (Traduction intégrale)

Le pape François a exprimé sa « douleur » et sa « préoccupation » pour le Soudan, lors du Regina Caeli de ce 9 juin 2019.

Au terme de la messe de Pentecôte qu’il venait de célébrer place Saint-Pierre en présence de quelque 25 000 personnes, le pape a évoqué la situation du pays africain, où un mouvement de contestation civile s’élève contre les militaires au pouvoir, dans des affrontements violents.

Le pape a souhaité « que cessent les violences et que l’on recherche le bien commun dans le dialogue ».

Paroles du pape au Regina Caeli 

Hier, à Cracovie, a eu lieu la célébration d’action de grâce pour la confirmation du culte du bienheureux Michel Giedroyc, à laquelle ont participé les évêques de Pologne et de Lituanie. Que cet événement encourage les Polonais et les Lituaniens à renforcer leurs liens dans le signe de la foi et de la vénération au bienheureux Michel, qui a vécu à Cracovie au quinzième siècle, modèle d’humilité et de charité évangélique.

Les nouvelles qui arrivent ces jours-ci du Soudan suscitent douleur et préoccupation. Prions pour ce peuple, afin que cessent les violences et que l’on recherche le bien commun dans le dialogue.

Je vous salue tous, pèlerins provenant de l’Italie et de nombreux endroits du monde, qui avez participé à cette célébration : les groupes, les associations et les fidèles individuels. J’encourage chacun à s’ouvrir avec docilité à l’action de l’Esprit Saint, en offrant au monde, dans la variété des charismes, l’image d’une fraternité en communion.

Que la Sainte Mère de Dieu nous obtienne cette grâce ; confions-nous à son intercession maternelle avec une confiance filiale.

                                                     Traduction de Zenit, Anne Kurian

Le pape François écrit aux jeunes du monde:
« Christus vivit »