Blog paroissial

Persécutions des chrétiens

Persécutions des chrétiens

En Inde, un évêque
au secours d’une Pakistanaise
convertie de force à l’islam

 

Les faits publiés par Claire Lesegretain dans la Croix

Mgr Jacob Muricken, évêque auxiliaire de Palai, dans l’État du Kerala (Inde), a lancé samedi 15 août une campagne sur Internet pour soutenir Maria Shahbaz, Pakistanaise chrétienne de 14 ans, kidnappée en avril dernier puis convertie de force à l’islam et « mariée » à son ravisseur musulman.

L’histoire de Maria Shahbaz, Pakistanaise chrétienne de 14 ans, ressemble à celle d’autres adolescentes chrétiennes dans ce pays majoritairement musulman. En avril, alors qu’elle se rendait à son travail à Faisalabad (dans la province du Pendjab), Maria Shabbaz a été enlevée. L’adolescente aurait ensuite été convertie de force à l’islam et « mariée » à son ravisseur.

À la suite d’une plainte de ses parents, un tribunal de district de Faisalabad a ordonné, fin juin, que la victime soit libérée par son ravisseur et placée dans un foyer pour femmes. Mais, le 4 août, la Haute cour de Lahore a infirmé le verdict du tribunal de Faisalabad et ordonné que la jeune fille soit rendue à l’homme qui l’a enlevée.

La Cour a jugé que Maria Shahbaz s’était volontairement convertie à l’islam et avait librement épousé son ravisseur. Par conséquent, « elle doit vivre sous sa garde et être une bonne épouse », a rapporté la chaîne de télévision anglaise en Inde « Wion » (World is One News).

Une campagne pour la libération de Maria

Après ce jugement, Mgr Jacob Muricken, évêque auxiliaire de Palai, dans l’État du Kerala (sud de l’Inde), a lancé sur Internet le 15 août une campagne pour la libération de la jeune fille. Mgr Muricken, 57 ans, avait déjà fait parler de lui en 2016, quatre ans après avoir été nommé évêque, en donnant l’un de ses reins à un homme hindou pauvre de 31 ans.

Une minorité chrétienne au Pakistan discriminée et violentée

« La Haute cour de Lahore a refusé des documents prouvant que Maria était mineure au moment de son enlèvement et de son mariage », peut-on lire sur le site www.justiceforminor.org. Alors que l’extrait de la base de données nationale d’enregistrement montre que Maria n’a que 14 ans, un certificat produit devant la Cour indiquait que son âge est de 18 ans. Le ravisseur a pu également produire une déclaration indiquant que Maria Shahbaz avait « volontairement » quitté le domicile de ses parents.

Ce n’est pas la première fois que de semblables jugements sont prononcés par des juges pakistanais dans des affaires de rapt de jeunes chrétiennes. Le 3 février, la Haute cour de Karachi, capitale de la province du Sindh où habitent les parents de Huma Younus, une jeune chrétienne enlevée à son domicile de Karachi en octobre 2019, convertie de force puis « mariée » avec son ravisseur musulman, a considéré que, même si Huma était mineure, le mariage entre la jeune chrétienne et son ravisseur est valide : comme le stipule la charia (loi islamique), une fille peut se marier après ses premières règles.

Une minorité chrétienne cible de violences

Pour appuyer leur requête et attester l’âge de leur fille, les parents de Huma Hounus avaient produit à l’audience des certificats de scolarité et de baptême confirmant sa date de naissance « le 22 mai 2005 ». La Haute cour de Karachi n’en a pas tenu compte.

Ce jugement du 3 février était très attendu par la minorité chrétienne du Pakistan (environ trois millions de personnes, soit 2 % de la population) qui est régulièrement la cible de violences et de persécutions. D’autant que, selon le site de Mgr Muricken, « un millier de jeunes chrétiennes sont enlevées, converties de force et mariées chaque année » au Pakistan.

Avec cette campagne internationale sur Internet, l’évêque auxiliaire de Palai et des jeunes engagés dans le diocèse déplorent « le sort de Maria Shahbaz » et plaident pour que justice lui soit rendue.

Plus largement, ce site veut « prendre position collectivement et condamner fermement les innombrables discriminations contemporaines perpétrées contre des enfants dans le monde entier. Mettons fin définitivement à l’oppression et aux violences qui anéantissent l’enfance », lit-on encore sur « Justice for

  • source La Croix - Claire Lesegretain (avec Ucanews et Asianews

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

25.08 | 11:19

paroissienne futur proche

...
29.06 | 11:02

Bonjour Monsieur Jean-Baptiste LUCAS?
Je vous ai adressé un message internet (courriel) sur votre boîte personnel.
SVP l'avez-vous bien reçu ?
Merci d'avance

...
18.02 | 11:33

Bonjour serais t-il possible d'avoir les date pour cette année pour batise une petite emma qui est née le 23 décembre 2019 on est de bourseul merci

...
18.01 | 10:24

Bonjour,
Je souhaiterais connaître les dates et lieux de baptême pour un enfant de moins de 2 ans en mai/juin 2020. Merci

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE