Blog paroissial

« Fermer les églises est un acte de courage et de charit...

« Fermer les églises est un acte de courage et de charité »,
témoigne un curé à Rome

À Rome, le cardinal Angelo De Donatis, vicaire du pape François pour le diocèse de Rome, a décrété la fermeture totale des églises jusqu’au 3 avril.

Le père Stefano Cascio, curé de la paroisse romaine de Saint-Bonaventure, nous raconte comment lui et ses paroissiens traversent cette situation inédite.
 

Dans quelles conditions menez-vous votre ministère de curé à Rome aujourd’hui ?

La situation évolue chaque jour ! Au départ, on nous a demandé de prendre des mesures sanitaires simples : communier dans les mains, retirer l’eau des bénitiers, maintenir un mètre de distance avec ses voisins, etc. Puis on nous a demandé de ne plus célébrer de messe publique. Quand les écoles ont été fermées, nous avons arrêté le catéchisme. Aujourd’hui, le diocèse de Rome a demandé à ce que toutes les églises soient fermées. Je pense que c’est une première depuis l’Antiquité ! Nous pensions être bloqués jusqu’au 15 mars, mais il faudra attendre au moins jusqu’au 3 avril. Et le bruit court que la situation se prolongera peut-être jusqu’à Pâques. En réalité, de jour en jours, les nouvelles se dégradent.

 

N’est-il pas étonnant d’avoir fermé les églises ?

 

Évidemment cela nous attriste particulièrement. Mais c’est un acte de courage et de charité que nous sommes en train de poser. Car il faut contenir le virus. Nous savons que plus nous nous rassemblons et plus nous le diffusons. Cela représente un grand risque pour nos aînés. Nous n’aurions jamais fermé nos églises suite à un risque terroriste ou de guerre. Nous fermons nos églises car le virus s’attaque aux endroits où nous sommes réunis. C’est pour le bien de tous que nous le faisons. De même, il vaut mieux ne pas aller distribuer la communion aux personnes malades car nous risquerions de partager le virus ensuite. 

Comment faites-vous concrètement pour les enterrements ?

C’est un grand problème. Pour les funérailles, nous allons bénir les corps directement dans les maisons. Je l’ai fait. Il n’y a pas d’autre solution. Il y a quelques jours, il y a eu les funérailles d’une personne atteinte par le coronavirus. Plusieurs personnes présentes ont été contaminées… Dans les maisons, nous faisons une bénédiction et expliquons aux familles que, lorsque l’épidémie sera passée, nous célébrerons une messe à l’intention du défunt. Ce qu’il faut comprendre aussi c’est que personne ne peut sortir dans les rues s’il n’a pas de raison valable. Pour me rendre dans une maison et bénir un corps, je dois avoir un papier qui justifie ma sortie. A Rome, seules les personnes qui ne peuvent pas être en télétravail, celles qui se rendent en urgence à l’hôpital ou bien qui vont acheter de la nourriture ont le droit de sortir de chez elles.

Comment vos paroissiens vivent-ils cette situation inédite ?

Cette crise réveille une envie de prière. Il y a des chaines de prière, beaucoup de messes diffusées en streaming. Pour ma part, je fais sonner les cloches de mon église tous les soirs à 19h30. Je célèbre alors la messe en confiant mes paroissiens. Mystérieusement, je sais et ils savent que nous sommes réunis à ce moment-là. Certains m’ont envoyé des messages me disant qu’ils étaient émus.

Par ailleurs, nous, prêtres, sommes en train d’inventer des nouvelles façons d’être en lien avec nos communautés. Personnellement, je communique avec mes paroissiens via des messages WhatsApp et avec Facebook.  Il nous faut trouver des outils pour continuer nos activités, catéchiser les enfants, les préparer à la Première communion, etc. Nous allons envoyer des vidéos pour continuer les formations. Chaque catéchiste a un groupe WhatsApp avec les parents. Cela permet de diffuser rapidement l’information à plusieurs centaines de paroissiens.


C’est un Carême très particulier…

En effet. Cette crise inédite est en train de nous permettre de redécouvrir les trois piliers du Carême : la prière, le jeûne et la charité. J’ai envoyé un message pour expliquer cela à mes paroissiens. Concernant la prière, je leur ai parlé de ce passage de l’Évangile où Jésus, après avoir partagé le pain, monte dans une barque avec ses disciples, traverse le lac puis s’en va prier sur la montagne. Nous vivons la même chose. Nous avons partagé l’eucharistie dimanche. Le soir-même, on nous a dit qu’on ne pouvait plus célébrer de messe publique. On a donc renvoyé les gens chez eux. Et maintenant, chacun, enfermé chez soi, peut redécouvrir la prière. Concernant le jeûne, il est clair que tout le monde est privé de l’eucharistie, hormis les prêtres. Cela fait naître une faim, un désir de redécouvrir ce don extraordinaire que le Seigneur nous fait. Enfin, concernant la charité, maintenant que nous sommes tous enfermés dans nos maisons, il faut nous soucier des personnes dans le besoin. Il y a des gens âgés dans nos immeubles qui ont besoin d’aide pour aller faire des courses ou pour des médicaments. Les magasins sont ouverts mais, pour respecter les consignes, peu de personnes peuvent y entrer en même temps. Les files d’attentes sont très longues et les personnes âgées ont de grandes difficultés. Il faut que les chrétiens leur viennent en aide.

                                                       Source : Hugues Lefèvre Famille chrétienne

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

18.02 | 11:33

Bonjour serais t-il possible d'avoir les date pour cette année pour batise une petite emma qui est née le 23 décembre 2019 on est de bourseul merci

...
18.01 | 10:24

Bonjour,
Je souhaiterais connaître les dates et lieux de baptême pour un enfant de moins de 2 ans en mai/juin 2020. Merci

...
06.01 | 13:30

Mon mari a changé radicalement vers moi, ne communique plus. Il me manque de respect et m'accuse faussement d'infidélité à cause de potins méchants ... mais je suis simplement stupéfait par les résultats du prêtre manuka qui a fait le charme de la réunion

...
20.11 | 12:27

Bonjour Madame,
Dans quelques jours, elles vont être publiées sur ce site dans la page : « Messes & Prières» lien : http://www.paroisse-plancoet.
Cordialement

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE