Blog paroissial

Soeur Véronique Margron : C'est le moment de regarder la...

Révélations sur Jean Vanier : « C’est le moment de regarder la réalité en face »

Pour sœur Véronique Margron, le travail de vérité sur Jean Vanier mené par l’Arche et rendu public samedi 22 février, est salutaire. La présidente de la Conférence des religieux et religieuses en France (Corref) estime qu’il faudra du temps pour comprendre comment cette personnalité si lumineuse « pouvait masquer une face si noire ».

  • Recueilli par Christophe Henning, pour La Croix
Révélations sur Jean Vanier : « C’est le moment
 de regarder la réalité en face »

Présidente de la Conférence des religieux et religieuses en France (Corref), vous avez pris connaissance des résultats de l’enquête qui accable Jean Vanier. Que ressentez-vous ?

Sœur Véronique Margron : Je soulignerai d’abord le courage de ces femmes qui ont osé parler et dénoncer le comportement déviant de celui qui était considéré comme une immense figure évangélique. Ensuite, on ne peut que reconnaître avec tant de tristesse le comportement coupable qu’il a eu. Enfin, véritablement saluer le courage de l’Arche international pour son travail de vérité et son engagement. Ce qui est révélé est très choquant mais incontestable de par le travail fait très sérieusement et rapidement par l’Arche, à partir des sources auxquelles elle a eu accès. Nous aurions pu continuer à ignorer que cette « mystique sexuelle » déviante fut aussi celle de Jean Vanier.

Les révélations mettent-elles en péril l’Arche qu’il a fondée ?

V. M. : Cela lui porte un coup au cœur, qui pourrait le nier ? Mais pourtant, je suis convaincue que l’Arche est une magnifique histoire qui continue de s’écrire jour après jour, en tant de lieux du monde désormais. Ce qui, je crois, sauve l’Arche, c’est que son organisation n’était plus dépendante depuis bien longtemps de Jean Vanier. Ce dernier a laissé le soin à d’autres, qui n’étaient pas ses « fils spirituels » au sens religieux du terme, de porter la responsabilité et l’avenir. Une séparation salutaire et, à ce jour, rien laisse supposer qu’il ait pu diffuser à l’Arche ses théories mystiques déviantes.

Certes, il a gardé une profonde influence affective ou spirituelle – ressentie bien douloureusement aujourd’hui. Mais les personnes recrutées – salariés ou volontaires – par l’Arche, structurée en fédération d’associations, l’ont été selon des procédures professionnelles, et sans interférence, me semble-t-il, avec la figure tutélaire. Plus que jamais, l’Arche a besoin de ses volontaires, ses donateurs, tous ceux qui font l’Arche aujourd’hui. Elle a besoin de la confiance de tous. Confiance les yeux ouverts, sans angélisme, comme pour toute chose humaine.

Comment mettre en cohérence ces comportements déviants et l’intuition de l’Arche ?

V. M. : Les responsables de l’Arche ont commencé ce travail de vérité, ce qui leur permet – en dépit de la sidération et de l’incompréhension – de ne pas tomber dans le déni. C’est le moment de regarder la réalité en face, en se gardant de « spiritualiser ». Comment cette personnalité, pour tous si profondément lumineuse, pouvait-elle masquer une face si noire ? Ne nous précipitons pas pour répondre car il va falloir poursuivre le travail entrepris. Plus il y aura de rigueur et de clarté, plus l’Arche pourra se relever de cet abîme, et plus nous pourrons tous continuer à soutenir ses lieux magnifiques d’humanité, non sans problème sans aucun doute.

Jean Vanier a fondé l’Arche mais aussi accompagné et inspiré de très nombreuses personnes. Que reste-il de cet héritage spirituel ?

V. M. : Il faut distinguer la pensée de Jean Vanier et l’avenir de l’Arche. Ce que nous savons désormais jette plus qu’une ombre et de très nombreuses questions sur ce qu’il a dit et écrit. Il faut laisser le temps à des travaux historiques et psychologiques, relire les textes à la lumière de ce que nous apprenons aujourd’hui. Il faudra du temps, et ce n’est pas encore le moment. Il est clair que le mensonge et cette mystique sexuelle déviante sont inadmissibles et insupportables. Gardons-nous de statufier quiconque.

                                                        Source :  Christophe Henning, pour La Croix

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

18.02 | 11:33

Bonjour serais t-il possible d'avoir les date pour cette année pour batise une petite emma qui est née le 23 décembre 2019 on est de bourseul merci

...
18.01 | 10:24

Bonjour,
Je souhaiterais connaître les dates et lieux de baptême pour un enfant de moins de 2 ans en mai/juin 2020. Merci

...
06.01 | 13:30

Mon mari a changé radicalement vers moi, ne communique plus. Il me manque de respect et m'accuse faussement d'infidélité à cause de potins méchants ... mais je suis simplement stupéfait par les résultats du prêtre manuka qui a fait le charme de la réunion

...
20.11 | 12:27

Bonjour Madame,
Dans quelques jours, elles vont être publiées sur ce site dans la page : « Messes & Prières» lien : http://www.paroisse-plancoet.
Cordialement

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE