Blog paroissial

La beauté de la vraie nature du mariage, de la famille e...

Humanae Vitae : la beauté de la vraie nature du mariage, de la famille et de la sexualité

Cardinal Parolin sur la Chine, capture Vatican News
Cardinal Parolin sur la Chine, capture Vatican News

Intervention du cardinal Parolin

La régulation des naissances ne touche pas seulement l’agir moral des couples chrétiens, mais a une dimension sociale, culturelle et même politique, universelle, souligne le cardinal Pietro Parolin. Intervenant le 18 octobre 2018 à la présentation du livre “La naissance d’une encyclique, Humanae Vitae à la lumière des Archives Vaticanes” de Gilfredo Marengo, publié par la Librairie éditrice du Vatican (LEV), le secrétaire d’Etat salue l’actualité du document de Paul VI, à 50 ans de sa promulgation.

A l’époque, a rappelé le « numéro 2 » du Vatican, selon Vatican News, « l’on commençait à sentir la diffusion des processus qui ont mis progressivement la famille traditionnelle en crise ». Humanae Vitae « s’est chargée des nouvelles problématiques émergentes, en prenant soin d’éviter toute tonalité désapprobatrice ou nostalgique des temps passés ».

L’objectif de l’encyclique, qui fut élaborée en cinq ans, fut celui de « tracer les grandes lignes de la spiritualité chrétienne, de la vocation et de la vie conjugale » en particulier sur le thème de la « paternité-maternité responsable », qui est « un élément important de toute la spiritualité conjugale et familiale », ayant une « vocation à la perfection ».

Il s’agissait pour Paul VI de « transmettre aux nouvelles générations la beauté de ce que nous connaissons sur la vraie nature du mariage, de la famille et de la sexualité humaine » tandis que se répandaient les méthodes contraceptives.

Paul VI n’avait pas de doute sur le contenu doctrinal

Il émerge de l’étude du professeur Marengo, que l’encyclique montre « un glissement significatif des thèmes inhérents à la présence de l’Eglise dans le monde, à ceux concernant plutôt l’urgence de rappeler les principes de la doctrine morale ». Paul VI « n’avait pas de doute sur le contenu doctrinal que l’encyclique devait avoir, affirme encore le cardinal Parolin : sa préoccupation était plutôt de savoir trouver les moyens adéquats pour le présenter ». D’où la suppression d’un texte, le « De nascendae prolis », qui ne faisait que réaffirmer la doctrine et demander d’y adhérer sans réserve.

« Le Magistère, a poursuivi le cardinal Parolin, n’est pas… un monolithe immuable, mais un organisme vivant qui grandit et se développe. » Paul VI avait en ce sens « la conscience aiguë que la régulation des naissances ne touchait pas seulement l’agir moral des couples chrétiens, mais avait une dimension sociale, culturelle et même politique, universelle: il s’agissait d’émettre un jugement sur des orientations qui remettaient en question la valeur suprême de la vie humaine, jusqu’à vouloir plier les couples à un exercice de la paternité et de la maternité conditionné par des discussions politiques et des stratégies économiques contraires à la dignité de l’homme ».

« Si l’amour des époux est le lieu où le Créateur engendre de nouvelles vies, a ajouté le cardinal, comment ne pas s’interroger sur les façons dont trop souvent l’enfant est considéré comme “un problème en plus dans la vie des couples ou au contraire presque comme un ‘objet’ qui se désire à tout prix ? »

Aujourd’hui, a estimé le cardinal Parolin, « nous sommes en condition de mieux apprécier toute la valeur d’Humanae vitae, son accent prophétique, et de laisser de côté les débats et oppositions qui ont suivi la publication ». Le défi actuel étant de « redécouvrir et valoriser la dignité spécifique de la femme et sa vocation dans la société et dans l’Eglise » et « reconnaître la beauté de la complémentarité homme-femme ».

Rome le 18 octobre 2018 Traduit par Anne Kurian pour Zenit

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

21.06 | 09:11

Pas de date prévue en juin , hélas !

...
02.06 | 21:40

a quelle date est la prochaine rencontre?
c'est super ce que vous faites

...
06.12 | 20:14

Il y a plusieurs modifications à faire sur cette page: la messe en semaine est à St Florian; l'adoration du St Sacrement est le samedi à 10h suivie du Ros ...

...
03.12 | 17:10

Il faut aller dans l'onglet: Notre Paroisse puis Messes et prières

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE