Paroisse de Plancoët - Val d'Arguenon

Tous les samedis soirs, en l'église Saint-Sauveur, messe anticipée à 18h en hiver, à 18h30 en été.
Du mardi au jeudi, à 18h, messe suivie de l'office de Vêpres.
Le dimanche à 10h30 à tour de rôle dans les autres relais.
6, rue Marie-Paule Salonne 22130 Plancoët
Tél. 02 96 84 10 38
Fax 02 96 80 46 81
Courriel : paroisseplancoet@orange.fr
Prochaine adoration :
vendredi 24 avril
à 17h en l'église Saint-Sauveur de Plancoët.
Prochaine récitation du Rosaire : samedi 18 avril à 14h30 à N.-D. de Nazareth

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (16, 15-20

 Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres: «Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé; celui qui refusera de croire sera condamné.

«Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants: en mon nom, ils chasseront les esprits mauvais; ils parleront un langage nouveau; ils prendront des serpents dans leurs mains, et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien.»
Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout la Bonne Nouvelle. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

 

25 avril - Saint- Marc

Biographie de St. Marc :

 

St. Marc était un natif de l’Afrique, né de parents Juifs qui appartenaient à la tribu des Lévites. Sa famille vécut en Cyrène jusqu'à ce qu’ils furent attaqués par certains barbares et perdirent leur propriété. Par conséquent, ils s’installèrent à Jérusalem avec leur fils Jean Marc (Actes 12 :12, 25 ; 15 :37) Apparemment, il reçut une bonne éducation et devint courant en Grec et en Latin, en plus de l’Hébreux. Sa famille était très religieuse et intime avec le Seigneur Jésus. Son cousin était St. Barnabas, et le cousin de son père était St. Pierre. Sa mère, Marie, joua une part importante dans les premiers temps de l’église à Jérusalem. Sa chambre haute devint la première église Chrétienne dans le monde, où le Seigneur Lui-même institua la Sainte Eucharistie (Marc 14 :12-26) Là, aussi, le Seigneur parut aux disciples après Sa résurrection, et Son Saint-Esprit vint sur eux.

Le jeune Marc était toujours associé au Seigneur, qui l’a choisi comme un des soixante-dix. Il est mentionné dans l’Ecriture dans un certain nombre d’évènements liés au Seigneur : Il était présent dans les Noces de Cana en Galilée, et il était l’homme portant la cruche, quand les disciples étaient allés préparer une place pour la célébration de la Pâque (Marc 14 :13, 14 ; Luc 22 :11). [Il était aussi l’homme qui s’était enfui tout nu avant la Crucifixion (Marc 14 :51,52)] Alors, l’église insiste sur appeler St. Marc « Théorimos », c’est-à-dire « Celui qui a vu le Seigneur », pour empêcher les contrefaçons de certains historiens.

 

 

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

18.04 | 15:30
L'éveil à la foi a reçu 15
02.04 | 22:46
La 1ère communion a reçu 2
29.03 | 10:16
Saint-Lormel a reçu 2
21.03 | 16:13
Invitations a reçu 4
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE