Paroisse de Plancoët - Val d'Arguenon

Dimanche 18 novembre : Journée mondiale des pauvres
« À la lumière du « Jubilé des personnes socialement exclues », alors que dans toutes les cathédrales et dans les sanctuaires du monde les Portes de la Miséricorde se fermaient, j’ai eu l’intuition que, comme dernier signe concret de cette Année Sainte extraordinaire, on devait célébrer dans toute l’Église, le XXXIIIème Dimanche du Temps ordinaire, la Journée mondiale des pauvres. Ce sera la meilleure préparation pour vivre la solennité de Notre Seigneur Jésus Christ, Roi de l’Univers, qui s’est identifié aux petits et aux pauvres et qui nous jugera sur les œuvres de miséricorde (cf. Mt 25,31-46). Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au cœur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. » Pape François
Glorious - NOTRE PÈRE
LYON Centre est la paroisse où Glorious anime des soirées et des messes pleines de louange sur Lyon ! Des milliers de personnes se rassemblent pour louer Dieu d'une manière nouvelle ! Sortir un album de notre paroisse ? Notre rêve était d'enregistrer notre louange, notre joie, notre ferveur avec tous les paroissiens ! Aujourd'hui c'est chose faite : notre 1er pas pour encourager toutes les églises en France à voir grand et à voir loin ! Dieu est avec nous... Retrouvez ce chant en téléchargement MP3 sur Glorious.fr : http://bit.ly/2xxA1sI
Messe internationale Lourdes 9 septembre 2018
Du 4 au 10 septembre 1014 pèlerins – dont 360 pèlerins inscrits en paroisse, 183 pèlerins malades hébergés à l’Accueil Notre-Dame et 471 hospitaliers (dont près de 100 jeunes) ont participé au pèlerinage à Lourdes. La paroisse de Plancoët comptait au total 50 pèlerins accompagnés par les abbés Pierre Bedfert et Henri Cocheril. Le dimanche 9 septembre, dans la basilique Saint Pie X à Lourdes, en présence d'une foule immense, sans doute près de 15.000 fidèles, nous avons participé à la messe internationale. Une célébration eucharistique priante et émouvante présidée par notre évêque Denis Moutel. l'Évangile a été lu par Gaëtan Lormel originaire du relais de Pléven, récemment ordonné diacre à Loudéac. Nous vous invitons à la découvrir dans cette vidéo.

Que fête-t-on à l’Assomption ?

La fête de l'Asomption célèbre la mort, la   résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie.

 Une croyance, une fête, un dogme

Que fete-t-on a l'Assomption ?

Malgré la discrétion des Évangiles, les premiers chrétiens n’ont pas mis longtemps à réfléchir à la place de Marie dans leur foi. Ils ont rapidement voulu célébrer ses derniers moments, comme ils le faisaient pour honorer leurs saints. À cause du caractère unique de sa coopération, une croyance se répand : son « endormissement » – sa dormition – consiste en réalité en son élévation, corps et âme, au ciel par Dieu.

La fête exprime cette croyance : chaque 15 août, les chrétiens célèbrent à la fois la mort, la résurrection, l’entrée au paradis et le couronnement de la Vierge Marie.

En 1950, le pape Pie XII estime utile de proposer une définition plus précise : « La Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort ». La définition fait partie des dogmes de l’Église.

L’Assomption de Marie dans le sillage de l Ascension du Christ

On associe souvent l'Assomption de Marie avec l'Ascension du Christ ; de fait, les mots se ressemblent et il y a dans les deux cas une montée mystérieuse au ciel dans la gloire de Dieu.

Pourtant, « assomption » ne vient pas du verbe latin « ascendere » (monter, s’élever), qui a donné «  Ascension », mais d’« assumere » (assumer, enlever). L’étymologie souligne l’initiative divine : Marie ne s’élève pas toute seule vers le ciel, c’est Dieu qui fait le choix de l’« assumer », corps et âme, en la réunissant à son Fils sans attendre la résurrection finale, tant elle a su s’unir, corps et âme, à Lui dès sa vie terrestre.

Dans le sillage de l'Ascension, Marie inaugure le destin ouvert aux hommes par larésurrection  de son Fils et anticipe ce qui deviendra la condition des sauvés à la fin des temps.

La fête de l’Assomption entretient l’espérance

La liturgie de l’Assomption célèbre Marie comme la « transfigurée » : elle est auprès de Lui avec son corps glorieux et pas seulement avec son âme ; en elle, le Christ confirme sa propre victoire sur la mort.

Marie réalise ainsi le but pour lequel Dieu a créé et sauvé les hommes. En la fêtant, les croyants contemplent le gage de leur propre destin, s’ils font le choix de s’unir à leur tour au Christ.

Cette contemplation renforce enfin la confiance dans l’intercession de Marie : la voilà toute disponible pour « guider et soutenir l’espérance de ton peuple qui est encore en chemin » (préface). Ils aiment alors demander à Dieu : « Fais que, nous demeurions attentifs aux choses d’en-haut pour obtenir de partager sa gloire »

 Père Laurent de Villeroché, eudiste

Tu es notre Dieu (Lyrics Video)
Tu es notre Dieu – Impact Pour moi, la chanson que je « kiffe » en ce moment, c’est « Tu es notre Dieu » de Impact. C’est un des titres de leur dernier album, Scriptura. Ce que j’apprécie beaucoup dans cette chanson ce sont les paroles de joie et d’espérance qu’on peut trouver. Écouter cette chanson quand on traverse une période difficile peut faire le plus grand bien. Le groupe ne commence pas à expliquer beaucoup de choses, il met simplement en musique des passages biblique qui nous encouragent, nous exhortent à se relever, à avancer dans notre vie avec le Seigneur mais aussi à prendre position pour lui. « Heureux sont les affligés, car tu viens leur donner ta joie. Heureux son les cœurs brisés, car toi seul les consoleras. Car tu nous remplis d’une vie nouvelle, nous t’aimerons d’un amour éternel. Tu ouvres grand les portes des cieux, nous voulons déclarer que tu es notre Dieu. » Le gros plus de ce titre, c’est l’air musical et l’ambiance un peu electro crée par Impact qui motive et booste un max ! Je l’ai entendu en live, c’est vraiment puissant !
De la Passion à la Résurrection
Chemin de Croix de Lourdes- par Maria de FAYKOD « ... nous avons la grâce de méditer le beau chemin de croix, messager visuel d'amour et d'espérance, que Maria de Faykod a réalisé avec son immense talent de sculpteur et sa foi rayonnante... ...Cette œuvre monumentale ruisselle de foi et de beauté. ... ...Ce chemin de croix est un chemin d'espérance pour les malades dont la souffrance est transfigurée par la communion au Christ de la Passion pascale.... Le nouveau chemin de croix de Lourdes s'inscrit ainsi dans cette floraison millénaire de beauté qui tire sa sève du mystère de l'incarnation du Fils de l'homme et rend présent par le langage sensible de la sculpture le mystère indicible du Verbe fait chair, ... ...Cinq années de travail inspiré par le cheminement spirituel d'une vie croyante nous ont donné un chemin de croix évangélique, en écho fidèle au message de la Vierge à la petite Bernadette, comme une sorte de pont vivant lancé de la terre de Lourdes vers le ciel, déjà sur cette terre un peu de Paradis. » Paul Cardinal Poupard