Paroisse de Plancoët - Val d'Arguenon

Les chrétiens au service des défis de l’humanité
Comme chrétiens, nous avons l’opportunité de commence l’année en aidant le Pape à faire face aux défis de l’humanité grâce à notre prière et notre charité. « Actuellement dans notre monde, beaucoup de chrétiens de diverses églises et communautés, collaborent ensemble au service des besoins de l’humanité, pour la défense de la vie humaine et de sa dignité, de la Création et contre les injustices. Ce désir de cheminer ensemble, de collaborer au service de la solidarité avec les plus faibles et avec ceux qui souffrent, est un motif de joie pour tous. Unis ta voix à la mienne pour appeler tous les chrétiens à contribuer par la prière et la charité fraternelle à rétablir la pleine communion ecclésiale au service des défis de l’humanité ».
Pape François à Assise : « Seule la paix est sainte, pas la guerre ! »
Date de septembre 2016 mais toujours d'actualité ! « Ne nous lassons pas de répéter que jamais le nom de Dieu ne peut justifier la violence. Seule la paix est sainte, pas la guerre ! », a martelé le pape François, à Assise, dans un discours très attendu pour clore la Journée mondiale de prière interreligieuse pour la paix. En présence de représentants des Églises chrétiennes et des traditions religieuses du monde, sur la place Saint-François, le Pape a aussi dénoncé « le paganisme de l’indifférence » qui rend « insensibles » au mal et attaque « le coeur même de la religiosité » .
Pour mieux ouvrir son cœur aux autres
Le premier message est paru hier mercredi, jour de l’épiphanie, en lien donc avec la première intention universelle de l’année 2016 sur le dialogue interreligieux : « Pour que le dialogue sincère entre les hommes et les femmes de différentes religions porte des fruits de paix et de justice ». En nous rappelant les grands défis du monde d’aujourd’hui, le pape François nous invite à « nous impliquer beaucoup plus, dans un esprit de solidarité, de miséricorde et de compassion », comme il le rappelle dans son message à l’occasion de la Journée mondiale pour la paix. « Nous sommes saturés de nouvelles et d’images bouleversantes qui nous décrivent les souffrances humaines et, en même temps, nous sentons toute notre incapacité à intervenir », avait-il déjà dit avec force pendant le Carême 2015. « Je pense qu’avec cette vidéo, conclut le père jésuite, le pape nous aidera à ouvrir notre cœur aux autres, aux grands défis de l’humanité. Il ne s’agit pas de choses générales : il s’agit d’hommes, de femmes, de familles, d’enfants. Et cela nous aide, nous-mêmes, à nous impliquer dans ces défis par notre prière, par notre action, pour que le monde puisse être un monde de plus grande solidarité et compassion, pour vaincre l’indifférence. »

Pape François : "L'espérance c'est la capacité de croire en l'impossible"

Regards sur l'année 2016 avec quelques images